Epiphanie

ÉPIPHANIE

Quelle est la signification du mot « épiphanie » ?

Ce mot vient du grec « Epipháneia » qui signifie manifestation. Cette fête vient 12 jours après Noël, on fête ce jour là la prosternation des mages à l’enfant Jésus qui deviendra la fête de la manifestation de Jésus dans le monde. Officiellement c’est le 6 janvier, comme nous n’avons plus congé en Belgique, cette fête est reporté au dimanche qui suit le 1er janvier.

Quelques explications sur les personnages

Ce récit figure uniquement dans l’évangile selon Saint Mathieu, il n’est pas fait mention du nombre qu’ils sont, ni de leur noms, ni de leur pays d’origine.
Comme il y a trois présents : l’or, l’encens et la myrrhe (parfum pour embaumé les morts), il a été jugé bon que chacun des personnages apporte un cadeau. L’or évoque sa royauté, l’encens révèle sa divinité et la myrrhe invoque la dimension prophétique.

Ils ne sont pas des rois, des mages sont des observateurs des astres, c’est ainsi qu’ils ont pu voir une étoile différente des autres et de se mettre à sa suite. C’est la tradition qui en font des rois riches qui font oppositions aux pauvres bergers, les autres témoins de la naissance de Jésus, ceci pour montrer que Jésus est venu pour tous les hommes.
Leurs prénoms voient le jour pour la première fois dans un texte au 6e siècle : Melchior, Gaspard et Balthazar. Melchior aurait été le roi des Perses, il est vieux, il évoque l’Europe, c’est à lui que l’on attribue le don de l’or. Gaspard fut un roi en Inde, il serait le plus jeune il représente l’Asie et il aurai offert l’encens. Balthazar le roi Arabes, il symbolise l’Afrique, on le donne sans âge et il donnerai la myrrhe. C’est le trois continent connu à cette époque.

Quelques traditions

En Espagne, au Portugal et dans les pays d’Amérique latine, c’est les mages qui apportent des présents aux enfants sages.
En Belgique, comme en France, on mange une galette le jour de l’Épiphanie dans laquelle on cache une fève. Après avoir coupé celle-ci on demande au plus jeune de se caché sous la table et la personne qui présente les morceaux demande à qui il doit les donner. Celui qui tombe sur la fève est couronné comme roi. Autrefois la fève était une graine de gros haricot, elle a été remplacé par de jolie figurine en porcelaine représentant un personnage biblique, puis c’est devenu un figurine en plastiques sans lien avec la vie.